Lancement officiel de la Lung par Divouba


Lancement officiel de la Lung par Divouba

Les premieres productions effectuées , il nous faut maintenant l’avis des citadins , plus exigeants en terme de goût. Nous organisons donc Chez  Irénée au Vip du Club des Amis une soirée de dégustation sous forme de lancement exceptionnel . Nous aurons été finalement très rapide à fournir une production vers notre premier distributeur . Mais c’est aussi pour nous  , une façon d’observer la réaction de notre produit en dehors de son lieu d’embouteillage et consommer longtemps après sa préparation .

Il faut effectivement savoir , que , comme la plupart des boissons alcoolisées locales et artisanales , leur consommation doit se faire impérativement dans les 48h , au delà de çà le gout n’est plus garantie et sa nocivité accrue . Et la challenge est là , car DIVOUBA propose une boisson 100% naturelle , non synthétisée , comme certains brasseurs de lungwila déjà présent sur la marché ou de vin de palme le font régulièrement. Effectivement à leur décharge , ca réduit considérablement les risques d’instabilités , il est plus simple de contourner les problèmes de fermentation et de conservation , par des arômes , de l’eau , du sucre et un peu de l’alcool , que d’arriver à chercher la maitrise des éléments naturelles . Il est certain que DIVOUBA essuiera quelques échecs , et ce fut le cas .

Les premiers tests infructueux

Apres un voyage de plus de 300km pour arriver à Pointe-Noire , il est certain que l’instabilité de lungwila était a son paroxysme . Certains consommateurs ont du essuyer plusieurs cas d’explosion ou de mousse continue vidant de fait la bouteille et pour certaines bouteille , une odeur forte comparable a celle du mouata ( bouillie fermentée locale ayant une odeur forte assez désagréable) .  Ce sont des experiences intéressantes , qui nous amène immédiatement à revoir notre copie .

Notre cargaison suivante qui se fait une semaine plus tard , est accueilli avec beaucoup plus de chaleur et d’enthousiasme . La mousse et le pétillant n’y sont pas encore , mais le gout est mieux maitrisé dans le temps et zéro cas d’explosion ou d’odeur de fermentation forte. Nous avons franchi une étape décisive !!

12087828_969116113131656_3098947727949765686_o12045219_969392126437388_8129966611683217596_o12028672_969853916391209_6753545462367728839_o

12095177_970321179677816_3640217731339210250_o12068600_970723326304268_160655467774402080_o12119909_971098332933434_8250954341602689276_o

12039166_971529782890289_1556981837254087067_o12139963_971915812851686_4658591296573691885_o12038738_972335586143042_9092329008504122624_o12087825_972765426100058_5948421010173132354_o

Apparition sur les Réseaux sociaux

Ce lancement sera aussi pour nous l’occasion de nous faire découvrir sur les réseau sociaux et notamment Facebook . DIVOUBA lance un décompte quotidien durant les dix jours précédents , qui sera très suivi par les internautes qui nous découvrent à peine . Nous recevons beaucoup d’encouragement des quatre coins du mondes de Congolais fiers de découvrir une boisson locale digne des bières importées bientôt disponible sur le marché .

DIVOUBA a pour objectif de devenir la premiere micro-brasserie congolaise à commercialiser une boisson locale entièrement réalisée par des Congolais en mesure d’être exportée sur le reste de l’Afrique et du monde avec un soucis de qualité extrême .

 

12015176_969099243133343_8159391833639231027_o
© BuzzLabz Communication

 

À suivre …

All images are under copyright © BuzzLabz Communication