Les grosses pointures Brassicoles foulent le sol Africain sur fond de Mensonge


Les grosses pointures Brassicoles foulent le sol Africain sur fond de Mensonge

ACTUALITE POUR LES INDUSTRIELS AFRICAINS : LES GROSSES POINTURES BRASSICOLES FOULENT LE SOL AFRICAIN SUR FOND DE MENSONGE, L’EXEMPLE DE HEINEKEN JPP07/03/16

Olivier Van Beemen va à travers ses voyage dans les 11 pays africains où est installée la multinationale démontrer que c’est faut. Et qu’au contraire, Heineken, empoche de l’argent des aides américaines (USAID) pour l’Afrique, mais aussi des financements gouvernementaux pour faire produire localement les céréales qui servent à ses bières mais qu’au final elle continue de les importer de la Hollande.

agri11-heineken-africa-sustain-2-728

Olivier Van Beemen nous fournit plusieurs autres informations connues par tous les Rinvindaf, notamment lorsqu’il affirme par exemple que « Sur chaque bière que Heineken produit et vend en Afrique, son bénéfice est plus de 50% plus élevé que la moyenne de ce qu’elle perçoit à travers ses usines dans le monde, parce que l’Afrique est la terre bénie des brasseurs (…) les grosses pointures mondiales brassicoles comme Heineken ont réussi à faire qu’en Afrique, l’unité d’alcool soit au moins à 60 millilitres contre 25 en Europe. Pire, en Afrique, pour pousser les gens à boire d’avantage, contrairement à l’Europe, ils y ajoutent plus de sucre pour enlever le gout amer qu’on retrouve sur la bière en Europe, ce qui induit un plus grand nombre de femme à boire la bière »

Et c’est ici qu’intervient la mise en garde que je vous fais continuellement de ne jamais démarrer une activité industrielle sans prendre le temps d’en examiner les pièges cachées, de ne jamais entrer dans l’agriculture n’importe comment sans vous demander pourquoi ceux qui vous ont précédé ont échouer, contrairement à la propagande des politiciens, car les pièges sont partout et surtout là où vous n’attendez pas.

AfricaCompanyPresence

Pour atteindre ce bénéfice faramineux dans 11 pays africain, Heineken se fait financer ni plus ni moins que par les Nations Unies, à travers le « Common Fund for Commodities » (CFC) dont le but est d’aider les pays technologiquement en retard (Afrique) à ne pas subir les contre-coup de la fluctuation des prix des matières dites de base sur le marché mondial. Imaginez que vous décidez de faire concurrence à Heineken et vous ignorez complètement que cette dernière puise sur le fond qu’utilise les Nations Unies pour aider les producteurs de cacao, café et coton.

Mais ce n’est pas tout. Selon Beemen dans son enquête, pour bénéficier de ces fonds, Heineken fournit aux Nations Unies un dossier selon lequel elle donnerait le travail en direct et en indirect dans 11 pays africains à 1,3 millions d’africains. Beemen est allé vérifié et il n’a trouvé que 13.000 personnes profitant directement et indirectement de la firme néerlandaise, c’est -à-dire que la Heineken a tout simplement pompé ses chiffres qu’elle a multiplié ses 100. Voilà comment elle est passé de 13.000 emplois crées à 1,3 millions annoncés aux Nations Unies. Olivier Van Beemen nous explique dans son enquête que sur les 13.000 il faut compter des enfants, comme au Burundi.

Organische groei biervolume Heineken

En tout cas, même au dernier Rinvindaf de Paris-3, vous étiez plusieurs venus d’Hollande et donc que vous parlez Neerlandais. Alors régalez-vous avec cette interview de Beemen. Ma traduction n’est certainement pas parfaite, mais le fond y est, puisque ce sont des informations que j’avais déjà depuis des années.

Pour le reste, je suis très fier de tous ceux qui se sont lancés dans la filière. Les photos de votre travail sur le terrain me rend tellement fier de vous. SM oblige, je ne les publie pas pour vous protéger de ces Mastodontes qui ne veulent pas de concurrents africains et Beemen explique dans son enquête comment Heineken fait pour les éliminer du marché et c’est exactement ce que je vous explique le dernier jour du Rinvindaf, des 2 principales Techniques dites d’Exclusion et d’Élimination. Comme quoi, le tout n’est pas de vous lancer dans une filière, il vous faut beaucoup de stratégie et surtout les infos sur les basses manœuvres des Grands qui ne vous veulent pas dans leur gâteau.

Batié le 7 Mars 206

Jean-Paul Pougala

voir la video sur cette page : http://www.heinekeninafrika.nl/

source : https://www.facebook.com/JeanPaulPougala/

Il est 1 commentaire

Add yours